10 histoires incroyables sur UN JOUR SANS FIN

Posté par michael le mardi 31 juillet 2018 il y a 2 semaines

Dans Un Jour Sans Fin, Phil Connors est journaliste à la télévision et responsable de la météo. Quand il part faire son reportage annuel dans la bourgade de Punxsutawney où l'on fête le "Groundhog Day" ("Jour de la marmotte"), il se voit dans l'impossibilité de rentrer chez lui pour cause d'intempéries, forcé de passer une nuit de plus dans cette ville perdue. Réveillé très tôt le lendemain, il se rend compte que tout se produit exactement comme la veille et finit par réaliser qu'il est condamné à revivre indéfiniment la même journée, celle du 2 février... Voici 10 histoires incroyables sur cette comédie culte, parmi les plus importantes des années 90 et du cinéma américain en général.

1. Le scénariste du film, Danny Rubin, envisageait plutôt un acteur comme Kevin Kline.

Il pensait que le jeu de Bill Murray, alors surtout connu pour ses talents de comiques borderline, n'était pas assez développé et riche. C'est Harold Ramis qui insista pour prendre Bill Murray, son ami depuis toujours avec qui il avait débuté et fait Caddyshack en 1980, Les Bleus et 1981 ou SOS Fantômes en 1984.

2. Le film n'a pas été tourné à  Punxsutawney en Pennsylvanie où se déroule habituellement la fête de la marmotte mais à Woodstock dans l'Illinois.

Punxsutawney n'avait en effet pas un centre-ville assez "cinégénique". La petite ville de Woodstock, à une centaine de kilomètres de Chicago, avait déjà accueilli le tournage de Un Ticket Pour Deux, le classique de John Hughes, en 1987.

3. Bill Murray reste coincé dans la boucle temporelle pendant 30-40 ans.

Dans le scénario original du film, le scénariste Danny Rubin avait insisté sur le fait que Bill Murray était coincé dans la boucle temporelle pendant 10 000 ans - malgré le fait que le film ne se déroule que sur 23 jours. Jugeant cela "un peu" trop long, Harold Ramis, le réalisateur, déclara d'abord dans une interview qu'il y est resté 10 ans.

Mais quelques années plus tard, ce dernier se ravisa, déclarant que le personnage de Bill Murray est resté coincé dans la boucle temporelle pendant 30-40 ans, soit à peu près le temps qu'il faut pour devenir un pianiste virtuose - comme dans le film.

4. A l'origine, le film commençait avec Bill Murray déjà dans la boucle temporelle, une voix-off se chargeant de raconter comment il en était arrivé là.

Le scénariste Danny Rubin avait conçu ainsi son histoire mais le réalisateur Harold Ramis décida de modifier le scénario pour commencer le film avec la journée originelle.

5. Un Jour Sans Fin est le tout premier film de Michael Shannon.

On connaît aujourd'hui l'acteur pour son rôle de méchant dans Man Of Steel ou ses rôles dans Les Noces Rebelles (qui lui a valu une nomination aux Oscars), Take Shelter ou Mud.

Alors acteur de théâtre à Chicago, il faisait donc ses débuts au cinéma dans le rôle d'un jeune marié qui reçoit des billets pour un match de catch comme cadeau de mariage.

6. Le film a été baptisé "film le plus spirituel du monde".

Pour les Bouddhistes, le film illustre le processus de "samsara", le cycle continu de renaissance auquel les personnes tentent en permanence d'échapper pour atteindre le nirvana, un état réservé aux seules personnes qui travaillent dur et mènent une très bonne vie.

Pour les Juifs, le film illustre le principe selon lequel le travail n'est jamais achevé tant que le monde n'a pas été amélioré.

Les Chrétiens, eux, voient dans le film une métaphore du Christ ressuscité pendant les fêtes païennes.

7. "Groundhog Day", le titre original du film, est devenu une expression militaire grâce au film.

Dès septembre 1993, six mois après la sortie du film aux Etats-Unis, des marins de l'USS America ont commencé à utiliser l'expression pour qualifier leurs longues journées répétitives à bord du porte-avion.

Une expression qui s'est vite propagée aux troupes postées en Somalie, en Bosnie ou plus tard en Irak. Bill Clinton, en 1996, a même utilisé l'expression dans un discours sur la Bosnie.

8. Bill Murray et Harold Ramis sont restés brouillés après le tournage du film, jusqu'à la mort de ce dernier en 2014.

Le mariage de Bill Murray étant en train de s'effondrer, l'acteur a rendu le tournage très pénible pour beaucoup, arrivant souvent en retard, multipliant les colères, appelant le réalisateur à 2h du matin, insistant pour faire du film une "fable philosophique" plutôt qu'une "comédie".

Après le tournage, Bill Murray a alors cessé tout contact avec le réalisateur à qui il devait sa carrière. On a ainsi souvent dit que Ramis avait été le seul ayant réussi à canaliser l'énergie foutraque de Murray.

En 2004, Harold Ramis a essayé de renouer avec Bill Murray en lui proposant un rôle dans sa comédie noire, Faux Amis, mais ce dernier refusa.

9. Le Washington Post, dans sa critique du film, disait que le film "ne serait jamais déclaré comme un trésor national".

En 2006, le film a été inscrit à Bibliothèque du Congrès comme un des plus grands films américains de tous les temps. Un hommage national réservé aux plus grands comme Star Wars, Le Magicien d'Oz, Raging Bull, Do The Right Thing, Le Parrain etc.

10. Le film a fait l'objet d'un remake italien en 2004 intitulé E gia ieri (littéralement c'est déjà hier)

A cette occasion, l'action a été déplacée sur une petite île espagnole.

Film Action

© Followatch 2014 . Tous droits réservés